Peur sur le bassin d'Arcachon

L’éradication possible des huîtres

Le calvaire des ostréiculteurs arcachonnais ne s’arrête pas là. Un autre fléau a fait son apparition l’année dernière et les préoccupe au plus haut point. Les naissains, jeunes mollusques de moins d’une année, sont décimés pour des raisons encore inexpliquées. En quelques jours, ce sont des centaines de milliers de jeunes huîtres qui ont disparu. Le fléau s’est même propagé à l’Irlande, l’Espagne et l’Italie, qui déplorent le même type de pertes dans leurs parcs. En France, producteur de plus de 100 000 tonnes d’huîtres, certains ostréiculteurs ont déjà perdu près de 100 % de leur élevage en 2008.

Après la dinophysis et les multiples pollutions, les ostréiculteurs subissent des mortalités importantes de leurs jeunes huîtres © Philippe Henry / OCEAN71 Magazine

Cette situation ressemble étrangement à la dernière grande crise ostréicole française du début des années 70. En deux ans, elle avait décimé une espèce entière. Depuis, l’huître creuse japonaise réputée plus résistante avait fait son apparition. A lui seul, le bassin d’Arcachon produit plus de 60 % des 4,5 milliards de jeunes huîtres nécessaires à la production ostréicole française. «Si on ne trouve pas une solution rapidement, s’alarme un ostréiculteur, nous allons nous retrouver dans la même situation que les céréaliers. Nous serons obligés d’acheter les naissains à des laboratoires, nous rendant ainsi financièrement dépendants de multinationales. Et rien ne nous dit qu’ils survivront… Il faudra alors trouver une autre espèce.»

Toutes les hypothèses sont évoquées : dégénérescence de l’huître japonaise installée en France depuis trente ans, virus, stress des huîtres provoqué par les 12 000 bateaux de plaisance qui sillonnent le bassin tous les été… Conscient du drame qui s’abat sur les ostréiculteurs, le nouveau préfet de Gironde a promis d’envoyer des échantillons d’huîtres aux Pays-Bas, qui pratique le test du rat, un animal plus résistant. Et d’accélérer les recherches pour comprendre le mystérieux mal qui frappe les naissains.

Autres dossiers

  • Galerie

    Le dédale du Bassin d’Arcachon

    Nautisme1 chapitre

    Depuis que l’océan Atlantique est navigué, les passes d’entrée du Bassin d’Arcachon ont inspiré la peur des marins qui devaient s’y aventurer. La cause de milliers d’échouages à cet endroit précis sont les très nombreux bancs de sable se déplaçant chaque année au gré des tempêtes. L’équipe d’OCEAN71 Magazine est partie en avril 2014 pour réaliser des visites virtuelles aériennes permettant d’étudier de près le dangereux labyrinthe.

  • La conquête des Sargasses

    Écologie5 chapitres

    Quelle est donc cette mer étrange, sans rivage, qui a fait fantasmer plus d’un navigateur depuis sa découverte ? Christophe Colomb est le premier à la traverser pour atteindre l’Amérique. La mer des Sargasses, qui s’entend au milieu de l’Atlantique nord constitue une zone, calme, sans vent ni vague et souvent difficile à traverser. Elle tient son nom des algues flottantes qui la recouvrent. OCEAN71 vous propose d’explorer cette étrange surface qui interroge et fascine les gens de mers.

  • Piège en haute mer

    Nautisme6 chapitres

    Le 8 février 2010, Alinghi et BMW-Oracle ont disputé la 33e édition de la mythique America’s Cup. Derrière ces monstres des mers, deux hommes d’affaires se sont livrés une guerre sans merci pendant deux ans. Une enquête aux quatre coins de la planète, à terre comme en mer.