Piège en haute mer

Espionnage en Suisse

Depuis deux jours, Jean-Antoine Bonnaveau trépigne. Son appareil photo autour du coup, un télémètre et un GPS dans ses poches, le Français d’une cinquantaine d’années a les yeux rivés sur deux énormes tentes blanches situées au cœur de Villeneuve, une petite ville suisse au bord du Lac Léman. La mission de Bonnaveau est simple, quoique inhabituelle pour cet ingénieur, spécialiste des voiles : obtenir coûte que coûte les dimensions et les secrets de fabrication d’un voilier hors-norme, développé dans le plus grand secret par l’équipe Alinghi du milliardaire suisse Ernesto Bertarelli pour la 33e America’s Cup.

A l'intérieur de la tente qu'espionne l'ingénieur de l'équipe BMW-Oracle est fabriqué le catamaran géant des Suisses de l'équipe Alinghi © Carlo Borlenghi / OCEAN71 Magazine

Comme il s’en doutait, le site est très protégé. Dissimulé dans les vignes qui surplombent la ville, il prend des clichés au téléobjectif. Puis il se promène autour du site, son GPS à la main pour déduire la taille de cette machine de guerre par rapport aux dimensions des tentes. Au bout de trois jours de surveillance, il visite un appartement tout proche qu’il pourrait louer pour établir son futur nid d’aigle. Le terrain balisé, l’ingénieur repart.

Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il a été repéré par un caméraman de l’équipe suisse qui a filmé son visage et ses plaques d’immatriculation. Un avis de recherche est alors lancé contre lui par Interpol… La police française finit par le retrouver à Nîmes, où l’infortuné espion passe aux aveux. Bonnaveau fait parti depuis fin 2007 de l’équipe technique de BMW-Oracle, appartenant au milliardaire américain Larry Ellison. L’ennemi juré du Suisse Ernesto Bertarelli.

Autres dossiers

  • La fin de la Grande Barrière de corail ?

    Écologie, Économie3 chapitres

    La Grande Barrière de corail en Australie est reconnue comme une merveille de la nature. Pourtant, l’icône internationale subit depuis plusieurs années des attaques à la fois environnementales, touristiques, industrielles, commerciales… OCEAN71 Magazine a enquêté pour comprendre ce qui pourrait justifier qu’un jour on puisse parler de ce joyau naturel à l’imparfait.

  • enfer au paradis des chagos

    Écologie, Économie, Géopolitique5 chapitres

    L’archipel des Chagos. Le nom sonne comme une destination de vacances dans l’océan Indien. Pourtant, mis à part pour l’armée américaine et une poignée de privilégiés, la zone est interdite. Dans le plus grand secret et pendant 40 ans, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont orchestré et étouffé un véritable scandale d’état : l’exil forcé de près de 2’000 habitants. Enquête.

  • La conquête des Sargasses

    Écologie5 chapitres

    Quelle est donc cette mer étrange, sans rivage, qui a fait fantasmer plus d’un navigateur depuis sa découverte ? Christophe Colomb est le premier à la traverser pour atteindre l’Amérique. La mer des Sargasses, qui s’entend au milieu de l’Atlantique nord constitue une zone, calme, sans vent ni vague et souvent difficile à traverser. Elle tient son nom des algues flottantes qui la recouvrent. OCEAN71 vous propose d’explorer cette étrange surface qui interroge et fascine les gens de mers.